Qui présente des difficultés en langage écrit ?

Le trouble spécifique d’apprentissage de la lecture et de l’écriture (dyslexie-dysorthographie) est un trouble d’origine neurologique qui entraîne des difficultés importantes à lire (dyslexie) et à écrire (dysorthographie). Ces difficultés sont significatives et persistantes.

Clientèles à risque

  • Les enfants ayant des difficultés de parole ou de langage oral : Ces jeunes sont à risque de développer des difficultés en lecture et en écriture, et ce, même si leurs difficultés se résorbent avant l’entrée à l’école.
    • Des liens étroits existent entre les modalités orales et écrites du langage. En fait, une fois que les mots sont décodés, le lecteur utilise plusieurs habiletés qu’il a acquises à l’oral comme les mots et les structures de phrases qu’il connait. D’autant plus, comme les mots et les structures de phrases sont plus complexes à l’écrit qu’à l’oral, il est possible que des faiblesses sur le plan langagier soient seulement remarquables à l’écrit.
  • Autres conditions : D’autres conditions peuvent engendrer des difficultés en langage écrit. Entre autres,des difficultés d’attention en bas âge peuvent avoir des répercussions sur les apprentissages scolaires, dont la lecture et l’écriture. Il est donc possible que l’orthophoniste émette des recommandations (comme une évaluation en psychologie) afin d’obtenir un profil plus complet de son client.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*